Démêler, explorer, douter, s’ouvrir, visualiser : réflexions d’une étudiante au doctorat

Camille Nicol (balado)

Bio: Camille Nicol est étudiante au doctorat en communication à l’UQAM. Elle a découvert les études de fans lors de sa maîtrise en communication, concentration études médiatiques, à l’UQAM. Sous la direction de Mélanie Millette, elle a rédigé un mémoire sur la co-création des univers transmédiatiques en étudiant les fan fictions d’Harry Potter. Elle s’intéresse aujourd’hui aux pratiques d’appropriation des fans et aux enjeux de représentations dans les productions culturelles.

Démêler, explorer, douter, s’ouvrir, visualiser : réflexions d’une étudiante au doctorat

Réflexivité, substantif féminin : propre à la réflexion, au retour de la pensée, de la conscience sur elle-même[1].  Depuis quelques années, la réflexivité trouve sa place au sein de la recherche scientifique et plus particulièrement de la recherche qualitative. Cette approche se démarque par une démarche qui vient resituer la chercheuse dans son sujet. « Les propres valeurs, expériences et motivations de la chercheuse ne peuvent pas être séparées du processus de recherche » (Gabriel, 2018 [Notre traduction]). La réflexivité nous pousse à nous questionner sur la production de la connaissance et du savoir et à prendre conscience des effets sociaux, éthiques et politiques de notre recherche (Lumsden, 2019). Elle se concentre aussi sur l’inconfort, le désordre et les échecs (ibid), éléments essentiels du processus.

Cette contribution a pour but de présenter avec une approche réflexive le début de mon parcours doctoral. Dans ce récit, sous format balado, je viendrai exprimer les questionnements, les doutes et les avancées qui participent à ma construction personnelle en tant que chercheuse. Ainsi, je souhaite retracer l’évolution de ma posture scientifique en 5 étapes : démêler, explorer, douter, s’ouvrir, visualiser. Ces étapes, symbolisées par des verbes, me permettront d’aborder certaines phases préliminaires du processus de recherche dans lesquelles un sujet se construit, évolue, et se crée avec sa chercheuse. Cet exercice mettra également en valeur certains enjeux liés à la production de la connaissance.


[1] Définition du CNRTL.

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google photo

You are commenting using your Google account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s